La forme du nez conditionne celle du visage. Si vous avez une petite déformation à ce niveau, il est fort probable que votre visage ne soit pas harmonieux. Pour ne plus se focaliser sur ce défaut, la rhinoplastie peut être une solution. En effet, la chirurgie esthétique du nez peut vraiment faire des miracles de nos jours, mais à condition qu’elle soit prise en charge par un bon chirurgien et que le patient s’est suffisamment préparé pour son opération.

 

Une décision mûrement réfléchie

Avant même de consulter un spécialiste, tout doit être clair dans votre tête. Une rhinoplastie est une intervention chirurgicale importante, avec des risques et des complications possibles même si elle est de plus en plus maîtrisée actuellement. De plus, le chirurgien ne peut garantir les résultats en avance.

La rhinoplastie peut être un recours dans deux cas majeurs : modifier l’aspect du nez pour le rendre plus esthétique ou restaurer son bon fonctionnement mais en tout cas, elle nécessite un long moment de réflexion. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on vous accorde un délai de réflexion de 15 jours réglementaires entre la première consultation et l’opération pour que vous réfléchissiez à tête reposée, suite aux informations fournies par le chirurgien.

 

Les précautions à prendre

Votre chirurgien vous dressera une liste des précautions à prendre pour favoriser les résultats de la rhinoplastie. Comme pour chaque opération de chirurgie esthétique, il est par exemple recommandé d’arrêter la prise de tabac à quelques semaines avant l’opération, vu qu’il est susceptible d’accroître les risques post-opératoires, spécialement au niveau cardiovasculaire et respiratoire.

De plus, il peut entraver la bonne cicatrisation. Par ailleurs, il est vivement conseillé de stopper les médicaments, notamment l’aspirine pour réduire les risques de saignements. Renseignez-vous bien en amont sur l’opération et tout ce qu’elle implique pour vous organiser le mieux possible. La rhinoplastie nécessite un temps de convalescence avant de reprendre la vie active pour obtenir des résultats satisfaisants. Visitez http://www.rhinoplastie-lyon.info/  pour en savoir plus.

 

Quelques jours avant l’opération

Comme évoqué plus haut, le tabac et l’aspirine sont à bannir à au moins dix jours avant l’opération. Si vous suivez un traitement spécifique, il faudra en parler au médecin anesthésiste pour qu’il vous montre la marche à suivre. Le jour de l’opération, il faut être à jeun et se présenter au cabinet le matin. Il est d’ailleurs recommandé d’y être à environ 2h avant l’opération pour réduire le stress.

Faites-vous accompagner par un proche pour vous aider à la sortie de l’opération. N’oubliez pas de vous munir de votre dossier comprenant vos papiers d’identité, vos cartes de complémentaire santé et Vitale, la prise en charge par la Sécurité sociale le cas échéant, le devis daté et signé ainsi que le formulaire de consentement.

 

Les suites opératoires

La préparation pour une rhinoplastie à Lyon ne concerne pas seulement l’étape pré-opératoire. La phase post-opératoire est tout aussi importante car elle conditionne grandement la réussite de la rhinoplastie. Elle peut être très éprouvante et stressante, notamment à cause du port d’attelle. Celle-ci ne doit être retirée qu’après quelques jours.

De même, des ecchymoses vont apparaître sur le visage et ne disparaîtront qu’après quelques temps. La durée de l’hospitalisation dépasse rarement les 24h, mais il est préférable de faire un arrêt maladie d’au moins une semaine pour se reposer. Quoi qu’il en soit, rien ne vaut une bonne anticipation car vous saurez mieux affronter les contraintes liées à l’opération.

En ce qui concerne les résultats, ils ne seront visibles qu’après plusieurs mois. Si des défauts sont notés à ce moment, une autre intervention pourra être réalisée.